2018 : nouvelle année couronnée de succès pour Porsche Holding Salzburg

14-12-2018

 

  • Évolution stable des marchés de véhicules neufs
  • Secteur Wholesale au niveau record de l'année précédente malgré l'introduction du WLTP
  • Évolution stable dans le secteur Retail
  • Les marques du Groupe Volkswagen augmentent leur part de marché en Autriche
  • Meilleure année pour SEAT, ŠKODA, Porsche, Exclusive Cars, Volkswagen Véhicules Utilitaires et Porsche Bank
  • Offensive dans le domaine de l'électrique à partir de 2020

 

Vienne, le 14 décembre 2018 - L'année 2018 a de nouveau été une année couronnée de succès pour Porsche Holding Salzburg (PHS). C'est ce qu'a souligné le PDG (CEO) de Porsche Holding Salzburg lors de la conférence de presse annuelle tenue aujourd'hui à Vienne, au cours de laquelle il a présenté les chiffres de vente provisoires pour l'exercice 2018. 

Les marchés des véhicules particuliers se sont maintenus à un niveau élevé dans les 27 pays où PHS opère dans le secteur Wholesale et le secteur Retail, ce qui a permis une évolution positive dans toutes les régions. 

En Autriche, malgré l'introduction du WLTP, la part de marché des marques du Groupe a enregistré une augmentation de 0,3 points, passant ainsi à 34,3 % fin novembre. Dans les PECO, le volume de l'année précédente sera presque atteint en 2018, avec environ 204 100 livraisons de véhicules neufs attendues. En Amérique du Sud et dans l'espace de l'ASEAN, PHS a renforcé sa présence sur le marché.

 

Livraisons record dans le secteur Wholesale

Pour 2018, PHS attend environ 370 700 livraisons de véhicules neufs dans le secteur Wholesale, en se situant ainsi au niveau record de l'année précédente.

 

Évolution stable dans le secteur Retail

Pour le secteur Retail s'esquisse une image tout aussi positive. Après l'ajustement des chiffres de l'année dernière suite à la vente du Groupe PGA mi-2017, PHS pourra renouer avec les chiffres élevés de l'année dernière également dans le secteur Retail, avec environ 364 700 livraisons aux clients. L'entreprise table ainsi jusqu'à la fin de l'année, dans le domaine des véhicules neufs (Wholesale et Retail), sur la vente d'environ 735 400 véhicules, et va ainsi, après un ajustement tenant compte des chiffres de PGA, dépasser légèrement le très bon niveau de l'année dernière.

« Nous sommes, cette année, très satisfaits de l'évolution dans tous nos marchés. Nous avons réussi cette année à rattraper plus de la moitié du volume de véhicules neufs perdu après la vente du Groupe PGA, grâce à une performance accrue et de nouvelles acquisitions », souligne Peter Schützinger, PDG (CEO) de Porsche Holding Salzburg.

 

Croissance pour les véhicules d'occasion

Dans le domaine des véhicules d'occasion, les ventes vont augmenter d'environ 5 % d'ici la fin de l'année, pour atteindre environ 213 000 véhicules, également après l'ajustement tenant compte des chiffres de PGA de l'année 2017.

 

Nombre de collaborateurs et de sites de concessionnaires en hausse

Le nombre des employés de PHS a augmenté cette année, passant de 29 300 à 31 100, et le nombre de sites de concessionnaires est passé de 427 à 451.

*) En juillet 2017, PHS a vendu le groupe de distributeurs multimarques PGA Motors, présent en France, en Hollande et en Pologne. Avec ses 11 200 collaborateurs et ses 261 sites de distribution, il vendait environ 130 000 véhicules neufs et 140 000 véhicules d'occasion par an.

 

Une année défi pour l'automobile en Autriche - de janvier à novembre 2018

Avec 23 604 nouvelles immatriculations, le marché des véhicules particuliers a enregistré un recul de 20,1 % par rapport à l'année dernière. La raison en est la limitation partielle de l'offre de véhicules suite au passage au nouveau cycle de mesures WLTP. De façon cumulée, l'ensemble du marché autrichien enregistre fin novembre 321 875 immatriculations de véhicules neufs, soit 1,8 % de moins que l'année dernière, après avoir été en septembre nettement au-dessus, avec un plus de 7,6 %. Cependant, l'année 2018 (après 2011 et 2017) est la troisième meilleure année de l'histoire de l'automobile.

« En raison du passage au nouveau cycle de mesures WLTP, l'offre des modèles de nos marques n'était pas, temporairement, disponible dans toute son étendue, ce qui a conduit ces quatre derniers mois à des reculs dans les livraisons, aussi bien dans le secteur Retail que dans le secteur Wholesale », a remarqué H.P. Schützinger, soulignant ainsi l'exceptionnelle performance des concessionnaires des marques du Groupe, qui, de nouveau, ont fortement contribué au succès de leurs marques.

 

Les marques du Groupe Volkswagen en tête

2018 : meilleure année pour SEAT, ŠKODA, Porsche, Volkswagen Véhicules Utilitaires et Exclusive Cars

Avec 34,3 % de part de marché, les marques du Groupe Volkswagen ont pu renforcer leur performance et étaient 0,3 points au-dessus des chiffres de l'année dernière.

Volkswagen reste le champion incontesté du classement des marques, avec 53 904 nouvelles immatriculations et une part de marché de 16,7 %, et continue à être leader du marché autrichien. Et ceci depuis 1957 sans interruption!

La marque ŠKODA assure, avec 7,5 % de part de marché, sa deuxième place dans le classement et va terminer cette année avec un nouveau record d'immatriculations et de part de marché.

SEAT peut aussi tirer un bilan extrêmement positif de l'année. Fin novembre, sa part de marché était de 5,7 %, raison pour laquelle de nouveaux chiffres records sont attendus également chez SEAT.

La marque Audi a reculé cette année d'un point de part de marché, pour atteindre 3,9 %. La raison en est d'une part le passage actuel au nouveau cycle de mesures WLTP - bien que le nombre des modèles homologués augmente nettement de semaine en semaine - et, d'autre part, les difficultés des livraisons dues aux scénarios difficiles de lancement et d'arrêt de production dans le cadre de l'offensive sur les modèles.

En ce qui concerne les marques des voitures de sport et de luxe, un tableau très réjouissant se dessine. Enregistrant 1 326 nouvelles immatriculations, la marque de voitures de sport Porsche connaîtra, fin novembre, la meilleure année des 70 ans de son histoire autrichienne. Exclusive Cars, avec ses marques Bentley et Lamborghini se situe à un niveau supérieur à celui de l'année dernière, avec 349 livraisons fin novembre, et enregistrera également sa meilleure année depuis son existence.

Quant à Volkswagen Véhicules Utilitaires, dans le marché des véhicules utilitaires légers de moins de 5 tonnes (sans les bus), 8 519 nouvelles immatriculations ont été enregistrées fin novembre, ce qui permet également de viser un nouveau record pour l'ensemble de l'année 2018.

La marque de deux-roues Ducati, avec 692 motos fin novembre, a pu maintenir son volume de livraison au niveau élevé de l'année dernière.

 

Le segment SUV reste le segment de véhicules enregistrant la croissance la plus forte.

Déjà 36,4 % de tous les acheteurs de véhicules neufs se sont décidés cette année pour un modèle SUV. 28,4 % d'entre eux étaient des modèles du Groupe Volkswagen.

Le SUV le plus acheté est le Volkswagen Tiguan, dont 7 459 exemplaires ont été jusqu'ici immatriculés en Autriche.

Mais les nouveaux modèles SUV des marques du Groupe Volkswagen, tels que le Volkswagen T-ROC, les SEAT Arona et Ateca, les ŠKODA Kodiaq et Karoq ou l'Audi Q5 ont aussi spontanément bien accueillies et occupent des places de choix dans leurs segments respectifs.

 

Recul de la part du diesel

La part du diesel sur le marché des véhicules particuliers continue à diminuer et s'élève fin novembre à 41 %. La raison de cette évolution est à trouver dans les discussions autour de la menace d'interdiction de circulation et de futures limitations pour les propriétaires de modèles diesel anciens. Même si ces mesures ne sont pas actuellement envisagées en Autriche, cette discussion, manquant en partie d'objectivité, déstabilise beaucoup de clients de toutes les marques qui passent à une autre forme de moteur lorsqu'ils achètent une nouvelle voiture. 

Pour les clients des marques du Groupe Volkswagen, c'est surtout le cas pour le segment des petites voitures et des voitures compactes, et pour les clients particuliers qui accomplissent de faibles performances kilométriques annuelles. Dans les catégories de véhicules haut de gamme et pour les grosses flottes, là où de fortes performances kilométriques sont accomplies chaque année, on continue à miser dans la plupart des cas sur des véhicules à moteur diesel, notamment pour des raisons économiques.

Pour la marque Volkswagen Véhicules Particuliers, le recul de la part du diesel est analogue à l'évolution du marché, il se situe cependant à un niveau plus élevé. En 2018, un client sur deux achetant un véhicule neuf s'est décidé pour un Volkswagen diesel. (Part de diesel 1-11 : 50,6 %)

Les moteurs diesel modernes (Euro 6d-TEMP) comptent aujourd'hui parmi les technologies de motorisation les plus propres, ayant des avantages considérables en termes de consommation et ainsi d'émission de CO2, par rapport aux moteurs à essence comparables. Ici, ce sont surtout les modèles du Groupe Volkswagen qui sont en tête, comme le confirment régulièrement les tests de gaz d'échappement indépendants.

 

Succès de l'offre de mise à la casse 2017/2018

Les marques du Groupe Volkswagen ont proposé entre septembre 2017 et janvier 2018 une offre de reprise fortement dotée, par laquelle des modèles diesel anciens jusqu'à la norme Euro 4 étaient repris et mis à la casse pour l'achat d'un véhicule neuf du Groupe Volkswagen. En tout, 10 000 véhicules diesels d'occasion ont été de cette façon retirés de la circulation par les concessionnaires des marques du Groupe Volkswagen, ce qui représente une contribution précieuse à la protection de l'environnement.

 

Formes de moteur alternatives

Les véhicules purement électriques (1,9 % de part de marché) et les véhicules hybrides (2,8 % de part de marché) ont augmenté légèrement par rapport à l'année dernière, alors que les véhicules au gaz naturel continuent à se situer à un très faible niveau (part de marché: 0,2 %).

Le numéro un des modèles électriques est la e-Golf, pour laquelle on a enregistré jusqu'à fin novembre 1 765 nouvelles immatriculations.

 

Offensive du Groupe Volkswagen en faveur de l'e-mobilité

L'Audi e-tron, présenté récemment, et le modèle Porsche Taycan, qui sortira dans un an, sont les pionniers de l'offensive en faveur de l'e-mobilité lancée par le Groupe Volkswagen, qui mettra sur le marché, à partir de 2020, la famille I.D de Volkswagen ainsi que les modèles électriques d'autres marques du Groupe. Se basant sur la nouvelle plate-forme MEB (Modularer E-Antriebs-Baukasten, caisse à outils modulaire pour les moteurs électriques), les nouveaux modèles électriques du Groupe Volkswagen vont aider l'e-mobilité à percer. Et ceci à des prix conformes au marché pour des autonomies allant jusqu'à 550 kilomètres (dans le cycle de mesures WLTP). Le Groupe Volkswagen a annoncé la mise sur le marché d'ici 2025 de plus de 80 modèles au total utilisant l'électricité, dont 50 purement électriques. Et d'ici à 2030, il y aura, dans toutes les catégories et tous les segments de véhicules, au moins un modèle partiellement électrique l'électricité.

 

Infrastructure de charge : MOON

Lors de la mise en place de l'infrastructure de charge requise, PHS a développé avec la marque Moon une offre qui rend possible des solutions de chargement sur mesure pour les utilisateurs privés et professionnels. Cela comprend un Wallbox, des accumulateurs appropriés, une installation photovoltaïque, et même une borne de charge rapide munie d'un accumulateur intégré.

 

Défis 2018

Procédure WLTP : À partir du 1er septembre 2018, tous les modèles nouvellement immatriculés ont dû être certifiés selon le cycle de mesures WLTP. Cela a eu pour conséquence qu'au cours des quatre derniers mois de l'année, certains modèles n'ont pu être livrés en raison d'une autorisation encore manquante et que l'ensemble du marché des véhicules particuliers a connu ainsi un recul de 23,5 % entre septembre et fin novembre. Pour la plupart des marques du Groupe Volkswagen, on assiste à une reprise des chiffres des livraisons, comme par exemple pour Volkswagen, SEAT ou ŠKODA, qui ont pu gagner des parts de marché en comparaison avec novembre 2017. Pour les autres marques du Groupe également, la situation se détend de plus en plus et devrait se normaliser à nouveau au cours du premier trimestre 2019.

 

Thématique du diesel

Mesure technique : 92,2 % des véhicules des clients concernés par le rappel (EA189) ont bénéficié entretemps en Autriche d'une modification de leur équipement, ce qui représente un chiffre très élevé en comparaison avec l'international.

Cependant, les clients retardataires sont avertis à chaque passage dans les ateliers de la marque et l'exécution de la mise à jour leur est fortement conseillée. Cette opération reste gratuite pour les clients.

 

Acquisitions et investissements de Porsche Holding dans le secteur Retail

Italie :

PHS a fait cette année en Italie l'acquisition de trois groupes de distributeurs renommés, et a ainsi plus que doublé son volume potentiel de ventes qui pourra atteindre désormais environ 28 000 véhicules neufs.

Eurocar Italia, une filiale de PHS, est le leader du secteur Retail en Italie, et exploite dorénavant 23 sites de distributeurs, dans lesquels travaillent environ 1 000 collaborateurs. 

**) Groupe Bonaldi à Bergame, Vicentini S.p.A. à Verone et Dorigoni S.p.A. (reprise des activités opérationnelles à partir du 1/1/2019) à Trente et Rovereto.

Chine :

En Chine, en 2018, six nouvelles entreprises de distribution de PHS ont été ouvertes, dirigées par Porsche Automotive Investment China, filiale de PHS en Chine qui représente surtout les marques premium du Groupe. Elle a entretemps élargi son réseau de distributeurs à 33 sites, emploie 2 460 collaborateurs et vendra cette année environ 34 200 véhicules neufs.

Autriche :

Porsche Inter Auto (PIA) continue à investir dans ses concessionnaires.

Les grands travaux de transformation entrepris chez Porsche Wien Liesing avancent comme prévu et à plein régime. C'est ainsi que, cette année, ont été ouverts le centre Audi ainsi que la nouvelle salle d'exposition de ŠKODA - la plus grande sous cette forme en Autriche. La prochaine étape des travaux comprend la construction du nouveau centre Porsche ainsi que le transfert de l'entrepôt des pièces de rechange et une adaptation et modernisation de grande envergure des « réparations générales ». L'achèvement de l'ensemble du projet est prévu pour la fin 2020.

Dans la Alpenstraße, à Salzbourg, l'extension de la concessionnaire, y compris l'ouverture du nouveau centre Porsche (911 m² de surface d'exposition), ainsi que l'achèvement du nouvel « Audi Terminal » ont pu être réalisés.

À Vienne, dans la Muthgasse, la concessionnaire de plusieurs étages pour les marques Volkswagen, Audi et ŠKODA, complètement neuve, a été ouverte et constitue un modèle d'architecture pour les entreprises urbaines modernes.

Chez Porsche Dornbirn aussi, des travaux ont été effectués. Une concessionnaire moderne pour les marques Porsche, Volkswagen Véhicules Particuliers et Volkswagen Véhicules Utilitaires a vu le jour.

Entre 2015 et 2020, PIA investira 195 millions d'euros dans l'agrandissement et la modernisation de ses concessionnaires.

 

Meilleure année dans l'histoire de Porsche Bank

La Porsche Bank est aujourd'hui représentée dans 15 pays. Le portefeuille des contrats avec des clients pour le financement, l'assurance et l'entretien s'est élargi cette année pour atteindre 1,5 million (+13 %).

En Autriche, le portefeuille des contrats de financement de Porsche Bank a augmenté de 10 %, s'élevant désormais à 208 000 contrats.

44 % des véhicules neufs des marques du Groupe Volkswagen sont financés par la Porsche Bank. Le total de bilan du Groupe Porsche Bank s'élève à 6,1 milliards d'euros.

La Porsche Bank est ainsi

  • leader de marché incontesté dans le domaine des financements de véhicules
  • numéro 1 dans la gestion de flotte et
  • champion de la branche en 2018.

 

Pronostic du marché pour 2019

Pour l'année 2019, en raison des bonnes conditions économiques en Autriche et dans une grande partie de l'Europe, PHS table à nouveau sur des conditions de marché durablement stables en Autriche ainsi que sur un rétablissement progressif des marchés dans les PECO.

Pour l'année à venir, PHS ne s'attend pas, pour l'Autriche, à des changements décisifs des facteurs d'influence (économie stable, faible niveau des taux d'intérêts, taux de chômage relativement faible) qui auraient un impact négatif sur le comportement d'achat, et part donc du principe que le marché des véhicules particuliers évoluera à un niveau élevé également en 2019.

Les marques du Groupe Volkswagen dynamiseront le marché avec un grand nombre de nouveaux modèles :

  • Volkswagen avec le T-Cross, la Passat Facelift ainsi qu'avec la nouvelle Golf 8
  • Audi avec l'e-tron et la mise en valeur du modèle TT
  • SEAT avec les modèles Tarraco et Leon
  • ŠKODA avec la nouvelle Scala, la Superb Facelift et un nouveau modèle de crossover basé sur l'étude Vision X.
  • Porsche avec la nouvelle 911 ainsi qu'avec la Taycan, pour ne citer que quelques-uns des temps forts à venir.

PHS prévoit ainsi un renforcement de ses performances sur les marchés ainsi que la poursuite de son offensive de croissance pour l'année 2019.

 

Porsche Holding Salzburg : Depuis le 1er mars 2011, Porsche Holding GmbH sise à Salzbourg est une filiale à 100 % de Volkswagen AG. Ses activités comprennent le Wholesale, le Retail, les services financiers ainsi que le développement de systèmes informatiques. Fondé en 1949, le distributeur automobile basé à Salzbourg opérait fin 2017 dans 27 pays, y compris en Autriche, en Europe occidentale et du Sud-Est, ainsi qu'en Colombie, au Chili, en Chine, en Malaisie, à Singapour et au Brunei.

Cette page utilise des cookies pour permettre la meilleure expérience d’utilisateur possible. En utilisant notre site Web, vous acceptez que des cookies soient sauvegardés sur votre appareil.
Accepter et continuer